Côte d’Ivoire-AIP/ Des responsables de médias sensibilisés sur la lutte contre la haine

Abidjan, 06 oct 2020 (AIP) – Une cinquantaine de responsables de médias ivoiriens participe le mardi 06 octobre 2020 à Abidjan, à un atelier de formation sur « La lutte contre les discours de haine et la violence en période électorale ».

Cet atelier est organisé à l’hôtel Pullman, au Plateau, par l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), en collaboration avec Konrad Adenauer Stiftung (KAS).

En procédant à l’ouverture officielle des travaux au nom du ministre de la Communication et des Médias, le directeur de cabinet, Martial Adou, a réaffirmé l’intérêt de la tutelle pour ce genre d’initiative.

Pour le ministre Sidi Touré, a-t-il dit, le thème de l’atelier est particulièrement important pour la stabilité de la nation d’autant plus qu’il s’inscrit dans la sensibilisation des journalistes à la promotion de la paix, et en plus dans un contexte électoral.

Le ministre, par la voix de son émissaire, a invité les journalistes à refuser d’être des courroies de transmission de la haine et de la fracture sociale mais à être des acteurs de renforcement de la cohésion sociale.

Auparavant, le représentant résident de KAS, Florian Karner, s’est préoccupé des « signaux inquiétants », neuf ans après la grave crise postélectorale durant laquelle les médias ont été accusés à tort ou à raison d’avoir attisé les violences.

« Votre responsabilité citoyenne et républicaine est plus que grande », a-t-il dit aux agents des médias, les invitant à pratiquer un journalisme de construction et de consolidation de l’État de droit.

Quant au président du conseil exécutif de l’UNJCI, Jean-Claude Coulibaly, il a exhorté les responsables de presse à faire de la pédagogie, à l’issue de cet atelier, afin que les journalistes sous leur responsabilité ne soient pas des « bombes ».

(AIP)

cmas

AIP Anyama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.