Côte d’Ivoire-AIP/ La communauté Baoulé s’engage auprès du ministre Isaac Dé pour la cohésion dans la région des Grands Ponts

Abidjan, 08 oct 2020 (AIP) – Le ministre Claude Isaac Dé, secrétaire général adjoint de la Présidence de la République chargé de la Coordination des grands projets, a eu une rencontre le mercredi 07 octobre 2020 à la mairie avec la communauté Baoulé de Dabou, qui a tenu à lui rendre hommage pour ses actions en faveur de la cohésion sociale.

« A travers cette rencontre que nous avons souhaitée, nous voulons rendre un hommage au ministre Claude Isaac Dé pour l’ensemble de ses actions pour la cohabitation entre les populations de toute la région des Grands Ponts », a déclaré le porte-parole de la communauté, Kouadio Kouadio Bertin.

Par la voix de son porte-parole, la communauté Baoulé a réitéré sa ferme volonté et son engagement à accompagner Isaac Dé dans l’accomplissement de la mission qui lui est confiée par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, rapporte une note d’information transmise à l’AIP, jeudi.

Au cours de cette cérémonie, Isaac Dé a été officiellement fait ‘’fils’’ de la communauté Baoulé. En réaction, il s’est dit très honoré pour cette action. « Sachez que vous avez toujours contribué, à travers vos actions, à instaurer une atmosphère de paix, de partage, d’échange et surtout de solidarité entre le Leboutou et toutes les autres communautés qui y vivent », a déclaré Claude Isaac Dé.

Il a, en outre, saisi la tribune pour exhorter les populations à cultiver la paix, le vivre ensemble et à prôner le dialogue, véritable philosophie enseignée par le Père fondateur de la nation ivoirienne, Felix Houphouët-Boigny.

« Comme vous le savez, nous sommes dans une année électorale marquée par l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Malheureusement, nous constatons une résurgence et une recrudescence des violences verbales et physiques qui affectent la cohésion sociale », a déploré le ministre. « Nous avons tous un bien commun : la Côte d’ivoire. Elle doit être au-dessus de nos intérêts personnels », a-t-il ajouté.

Le ministre Claude Isaac Dé a invité particulièrement les jeunes à cultiver l’amour du travail et à se détourner des actes de violence.  « Nous avons besoin d’une jeunesse responsable, travailleuse, solidaire, disciplinée, éprise de paix capable de relever les défis futurs », a-t-il conclu.

(AIP)

cmas

AIP Anyama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.