Côte d’Ivoire-AIP/ La Fondation Friedich Eberth sensibilise contre les migrations irrégulières à Daloa

Daloa, 04 oct (AIP-2020)-La fondation allemande Friedrich Ebert, en partenariat avec l’ONG réalic a organisé du vendredi au samedi 03 octobre, une table ronde pour sensibiliser les jeunes leaders de la région du Haut Sassandra sur les valeurs de cohésion de paix et sur les conséquences des migrations irrégulières pour une paix durable en Côte d’Ivoire.

Selon l’animateur principal de la table-ronde, Séraphin Konan Kouamé conseiller politique à la fondation explique que la Côte d’Ivoire est un exemple en matière d’immigration et de cohésion sociale. Il a reconnu toutefois ces dernières années le pays a enregistré quelques conflits sociaux. Il était donc important selon lui de réunir des leaders pour les former aux valeurs de cohésion, de migration pour la paix en Côte d’Ivoire.

Les thématiques comme la migration, notamment les causes, les conséquences, la nationalité, le foncier rural, ont été débattus par les participants à la table ronde.

Les causes des migrations, les conséquences, les modes d’acquisition de la nationalité, les causes des crises politiques et leurs conséquences ont été débattus par les participants.

Florentine Djiro, présidente de l’ong Réalic, engagé dans la sensibilisation contre les migrations clandestines, a entretenu les participant sur la probité, l’honnêteté et les a sensibilisé contre la convoitise source de comportements déviationnistes car les biens matériels et les apparences de prospérité ont pris le pas selon elle sur les valeurs de la société ce qui emmené certains jeunes à vouloir migrer dans les pays européens à la recherche du bien être et de la prospérité.

La Fondation Friedrich Ebert (en allemand Friedrich-Ebert-Stiftung abrégée en FES) est une fondation associée au SPD, le parti social-démocrate allemand. Elle est la plus importante et la plus ancienne fondation associée à un parti politique en Allemagne. La Fondation a été créée en 1925 juste après la mort d’Ebert.

Originalement, elle a été conçue comme une association accordant des bourses d’étude à des étudiants issus des milieux populaires. Elle organise régulièrement des tables rondes à Daloa, San-Pedro et Yamoussoukro pour la formation à la démocratie à l’acceptation de la différence et autres.

(AIP)
ss/tm

AIP Bocanda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *