Côte d’Ivoire-AIP/ Le rôle éducatif et social de la confrérie des hommes panthères expliqué

Issia, 15 sept 2020 (AIP)- La sortie des « hommes panthères » de la confrérie de la tribu Tetrabo, dans la sous-préfecture d’Iboguhé, a servi d’occasion, le vendredi 11 septembre 2020, à Selieguhé, village situé à 40 km sur l’axe Issia-Duekoué, pour expliquer le rôle éducatif et social de cette confrérie.

Outre l’aspect culturel et les réjouissances populaires générés par la sortie des nouveaux initiés, la cérémonie de Séliéguhé a servi de cadre pour redonner une image positive à la confrérie des hommes panthères décriée pour des dérives de ses membres ces derniers temps.

Plusieurs cadres dont le maire de Zoukougbeu, Diabo Oka Maurice ont expliqué les missions culturelles de cette confrérie d’initiation. Pour eux, la confrérie est une initiation certes mystique mais elle reste une valeur sociale héréditaire en pays Wê.

Danse de réjouissance populaire, la confrérie règle les litiges dans les villages et confère un grand pouvoir fétichiste aux initiés qui doivent le mettre au service de la société. Les initiés des quatre villages de la tribu ont été invités à redonner une image positive à la confrérie.

Ces dernières années, les hommes panthères ont été au centre de plusieurs scandales dans la sous-préfecture d’Iboguhé. Troubles à l’ordre public, pratique de sorcellerie autant de faits décriés qui ont terni l’image des hommes panthères.

(AIP)

bop/aaa/fmo

A. Marcel N'GBESSO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *