Côte d’Ivoire-AIP/Les troubles socio-politiques mettent en danger les intérêts des planteurs de cacao (Ministre)

Yamoussoukro, 03 oct 2020 (AIP)- D’éventuels troubles socio-politiques en Côte d’Ivoire pourraient mettre en danger les intérêts des planteurs de cacao, dont la campagne de commercialisation 2020-2021 vient de s’ouvrir, a estimé, le samedi 03 octobre 2020, le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobénan Kouassi Adjoumani.

Intervenant lors de la cérémonie de clôture de la 7ème édition des Journées du cacao et du chocolat (JNCC 2020), M. Kouassi Adjoumani a laissé remarquer que des violences politiques vont empêcher l’écoulement des produits agricoles, ce qui empêchera les producteurs de cacao de vendre leurs production aux exportateurs et industriels.

Il a appelés acteurs de la filière cacao « à ne pas écouter » ceux qui appellent à la désobéissance civile, assurant que « l’Etat fera tout pour que les planteurs puissent sortir leurs produits et les mettre à la disposition des acheteurs ».

La campagne 2020-2021 de cacao a été ouverte le jeudi 1er octobre 2020, à l’ouverture des JNCC, avec la fixation du prix bord champ de la fève à 1000 francs CFA.

L’élection présidentielle ivoirienne est prévue le 31 octobre 2020. Des opposants ont appelé à une désobéissance civile, estimant que les conditions d’un scrutin « inclusif et transparent » ne sont pas réunies.

(AIP)

 

AIP Bangolo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.