Côte d’Ivoire-AIP/ Un syndicat plaide pour le paiement du rappel de salaires des instituteurs de la promotion 2018

Abidjan, 29 oct 2020 (AIP)- Le mouvement des instituteurs de Côte d’Ivoire (MICI) plaide pour le paiement diligent du premier mandatement (rappels de salaires) en souffrance de la promotion des instituteurs de 2018 ainsi que la prise de mesures pour juguler cette question dans les années à venir.

Ce plaidoyer a été  formulé, mercredi 28 octobre 2020, par son secrétaire général du MICI, au cours d’un point presse animée à Bongouanou, rapporte une note d’information transmise à l’AIP.

Quatre ans après leur recrutement, des  instituteurs souhaitent maintenant rentrer en possession du fruit de leur labeur pour améliorer leurs conditions de vie et de travail dans les différents lieux d’affectation.

Le mouvement des instituteurs de Côte d’Ivoire entend déposer une motion d’interpellation bientôt dans les différentes préfectures et sous-préfectures du pays.

Parmi les instituteurs de la promotion de 2018, il y a eu  41 jeunes instituteurs qui sont décédés sans toucher leur rémunération, a t on appris.

Le mouvement des instituteurs de Côte d’Ivoire (MICI) a pour objectif de lutter pour le bien-être des instituteurs, et surtout de faire aboutir des revendications majeures.

(AIP)

tg/ako/ask

 

Agness Joseph ABOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.