Côte d’Ivoire-AIP/ Une campagne répressive contre les maquis annoncée pour lutter contre le Covid-19

Abidjan, 07 sept 2020 (AIP) – Le porte-parole de la Police nationale, le commissaire principal Bleu Charlemagne a annoncé lundi 7 septembre 2020, une campagne répressive contre les maquis (buvettes ou débits de boisson), du fait du recul du respect des mesures barrières en vigueur.

Selon lui, cette campagne répressive  se fera à partir des sanctions allant de la fermeture des dits lieux à la poursuite judiciaire de leurs tenanciers et outre propriétaire contrevenant.

«Le recul fâcheux du respect des mesures dans tous les maquis visités nous font annoncer à présent une campagne répressive imminente qui fera appliquer des sanctions allant de la fermeture desdits lieux à la poursuite judiciaire de leur tenancier et outre propriétaire contrevenant », a-t-il indiqué lundi 7 septembre 2020, à Abidjan, lors d’un point de presse hebdomadaire Covid-19.

Il a également  précisé que les commentaires et postures désobligeant observés par endroit ne sauraient en aucune façon distraire ou décourager les forces de sécurité dans l’exécution de leur mission régalienne de sécurisation et de protection des populations contre le  Covid-19.

Selon lui, durant la semaine du 31 aout au 6 septembre 2020, 2043 établissements (Maquis, bars, boites de nuits, restaurants et hôtels) ont été visité dans la circonscription sécuritaire de la préfecture de police d’Abidjan.

Selon lui, suite à ces visites, il a été constaté une affluence moyenne et un taux de respect des mesures barrières quasi satisfaisant notamment dans les bars et restaurant de Cocody et Marcory.

(AIP)

sdaf/kam

AIP Dabou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.