Côte d’Ivoire-AIP/ Une compétition sportive à Bondoukou pour promouvoir la paix et la formation professionnelle

Bondoukou, 24 oct 2020 (AIP) – Le représentant du préfet de région et du département de Bondoukou, Famien Adonis Israël  a procédé, samedi 24 octobre 2020, dans la localité, au lancement d’une compétition sportive pour promouvoir la paix, la cohésion sociale et la formation professionnelle.

Cette compétition initiée par l’ONG « Aide et Action », et financée par l’ambassade de France en Côte d’Ivoire, est mise en œuvre par l’ONG « Soleil levant/ Education. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet dénommé Service de coopération et d’action culturelle et projet innovant des sociétés civiles et coalition d’acteurs en Côte d’Ivoire (SCAC- PISCCA).

Selon le président de l’ONG « Soleil levant/Education », Christophe Gnangbo, cette initiative vise à amener la population à considérer dorénavant la formation professionnelle comme un pilier de développement du pays et non un point de chute pour ceux qui ont échoué dans la vie scolaire. Il a profité pour inviter les jeunes athlètes à cultiver l’amour, la joie de vivre et à rejeter la violence sous toutes ses formes.

Au total, sept équipes féminines et masculines issues des lycées 1 et 2, du collège « Dua Kobenan », du centre de formation professionnelle (CFP), de l’Institut de formation et de l’éducation féminine (IFEF), de l’Agence nationale de développement rural (ANADER) et des ateliers artisanaux de Bondoukou s’affronteront dans la discipline de football maracana jusqu’aux phases finales qui se tiendront en février 2021.

En  juillet, la phase 2 d’un projet d’appui à la formation et à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes dénommé ECLAT « Etre comme les autres par le travail », d’un coût de près de 30 millions de F CFA a été lancé à Bondoukou. Ce projet est l’initiative de l’ONG « Aide et Action », financé par l’ambassade de Suisse en Côte d’Ivoire et mis à exécution par l’ONG « Soleil levant/ Education ».

(AIP)

zaar/tm

 

Agness Joseph ABOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *