Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’État: Sinfra est à l’abri des problèmes d’eau jusqu’à 2035 (Ministre)

Sinfra, 24 sept 2020 (AIP)- Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba a rassuré le jeudi 24 septembre 2020, les populations de Sinfra de la sécurisation de l’eau potable jusqu’en 2035.

« Sinfra est à l’abri des problèmes d’eau jusqu’en 2035. L’eau qu’on va prendre dans le Bandama va nous permettre de sécuriser et de stabiliser la ville et ses environs jusqu’à Gagnoa », a promis M. Tchagba.

Il s’exprimait lors de l’inauguration du projet d’alimentation en eau potable des régions de Gagnoa, Sinfra et des localités environnantes, d’un coût de 73,702 milliards FCFA, par le président de la République, Alassane Ouattara.

Le projet consiste à alimenter Gagnoa, Sinfra et les localités environnantes en eau potable à partir du fleuve Bandama qui se trouve à Zambakro.

La première phase du projet livré par le chef de l’Etat profite à 35 localités des régions de la Marahoué et du Gôh sur l’axe Zambakro-Sinfra-Gagnoa dont 10 localités dans le département de Sinfra pour la première phase et 11 autres localités pour la phase 2 avec la production de 20.000 m3/j.

Face au déficit de 73% en eau potable en 2011 à Sinfra, le ministre Laurent Tchagba a rappelé que le Président Ouattara a ordonné le règlement de ce problème.

Ce qui a permis d’adresser le problème de 73% à 45% dans un premier niveau et cet investissement de 73,702 milliards FCFA pour résoudre définitivement la question.

Dans plusieurs ménages, l’eau est disponible après plusieurs années de pénurie.

« Depuis deux ans, aucune goutte n’a coulé chez moi. Chaque fois que la facture d’eau venait, c’était les frais d’entretien qu’on me faisait payer. Je payais ces frais pour préserver mon robinet et espérer un jour que l’eau viendra. C’est ce qui est fait ce jour. Je suis très heureux. C’est une joie pour ma famille car on ira plus vers les forages », s’est réjoui Gnépa Serge, un enseignant à Sinfra.

« J’approvisionnais toujours mes clients avec l’eau de forage. Et merci, à la faveur de la visite du Président Ouattara, nos robinets coulent. Nous sommes heureux et fiers car nos établissements seront plus attrayants», a renchéri Serge Kouassi, propriétaire d’un complexe hôtelier.

(AIP)

bsp/cmas

Adrienne EHOUMAN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.