Côte d’Ivoire-AIP/ Appel à partenaire pour la construction de centres de formation professionnelle

Abidjan, 5 oct 2020 (AIP)- Le Millennium Challenge Account Côte d’Ivoire (MCA-Côte d’Ivoire) et le  Secrétariat d’Etat Chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle ont procédé mardi 5 octobre 2020  au lancement de l’appel à partenaire du secteur privé pour la création de centres de formation professionnelle à Abidjan, Bouaké et San-Pedro.

S’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du don  Compact, signé en 2017 entre la Côte d’Ivoire et le Millennium Challenge Corporation (MCC), cet appel intervient dans la phase de la concrétisation de l’appui au projet de Compétences pour l’employabilité et la productivité et à l’enseignement technique et formation professionnelle (ETFP).

Ce projet dispose d’un budget de 35 millions de dollars, soit près de 20 milliards Francs CFA sur un budget total de  525 millions de dollars soit environ 293 milliards Francs CFA mis à la disposition de la Côte d’Ivoire par le MCC  pour une période de quatre ans.

Il s’agira ainsi pour les acteurs du secteur privé de soumissionner pour  la construction de trois à quatre nouveaux centres ETFP qui permettront d’introduire et de tester un nouveau modèle d’ETFP, en partenariat avec le secteur privé pour le développement de compétences employables et en adéquation avec les besoins du secteur privé, a expliqué  la directrice MCA-Côte d’Ivoire, Florence Rajan.

La sélection des partenaires durera quatre mois à savoir deux mois pour l’élaboration et la soumission des propositions et deux autres mois pour l’évaluation et la présélection des partenaires. A la fin de ce processus, les partenaires dont les projets de création de Centre ETFP auront été sélectionnés finaliseront la signature de deux conventions de partenariat. Une convention sera signée entre l’Etat et le partenaire du secteur privé et une autre entre le MCA – Côte d’Ivoire et le Partenaire du secteur privé.

Les critères de sélection des partenaires sont entres autres le niveau de leur contribution, de la pertinence de leur proposition de Centre ETFP, du Taux de rentabilité économique (TRE), la durabilité à travers un business plan et de la prise en compte de l’accès des Femmes/Filles et des populations vulnérables.

(AIP)

tad/ask

AIP Béoumi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.