Côte d’Ivoire-AIP/ Des acteurs de la filière bijouterie reçoivent leurs diplômes de fin de formation à Marcory

Grand-Bassam, 02 oct 2020 (AIP)- Le secrétariat d’État auprès du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, avec l’appui financier du Fonds de développement de  la formation professionnelle (FDFP), a organisé,  jeudi 1er octobre 2020, une cérémonie de remise de diplômes d’une quatre vingtaine d’acteurs de la filière bijouterie et des métiers annexes en fin de formation.

Ce sont des enseignants formateurs, des professionnels et chefs d’entreprises, des apprentis ou stagiaires à qui  des diplômes ont été décernés après Trente jours de formation théorique et technologique dans les  filières de bijouterie, de joaillerie, d’orfèvrerie à l’Ecole ivoirienne de bijouterie et des métiers annexes (EIBMA) de Marcory dont le coût s’élève à 124.757 700 francs CFA.

Pour la  directrice de l’école, Bahi Bamba, cette initiative se veut le point de départ d’une dynamique nouvelle de l’école et de la filière bijouterie.  « Avec cette formation, nous disposons désormais d’experts pour former nos apprenants selon les techniques et standards internationaux pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes », s’est elle réjouie.

Le conseiller technique, Kouma Kouadio, représentant le secrétaire d’État, Brice Kouassi, a exhorté à « pérenniser cette  activité pour garantir l’adéquation des contenus et techniques de formation aux besoins des professionnels du métier et des clients consommateurs »

Aux enseignants de bijouterie, M. Kouma a conseillé de « développer une industrie de transformation minière de luxe en Côte d’Ivoire » et aux  jeunes diplômés de tirer le maximum de profits par le travail bien fait ».

C’est la première fois, depuis sa création en 1972, que cette école bénéficie d’un tel renforcement des capacités en théorie et en technologie, note-t-on.

(AIP)

ko/fmo

AIP Adzopé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *