Côte d’Ivoire-AIP/ Des décès causés par la rage à Lakota (INHP)

Lakota, 03 oct 2020 (AIP) – Le département de Lakota a enregistré, depuis 2018, trois personnes décédées à cause de la rager, a-t-on appris auprès de l’antenne de l’institut national d’hygiène publique (INHP) de Lakota.

S’exprimant lors d’une rencontre d’information et de sensibilisation sur la rage, jeudi 01 octobre 2020, Yao Gildas, de l’antenne de l’institut d’hygiène de Lakota, a révélé que 260 cas de morsures de chiens ont été enregistrés dans le département depuis 2018.

Il a ajouté que ces trois personnes sont décédées des suites de morsures de chiens enragés. Le premier décès a été enregistré dans le village de Bobolilié en 2018 et les autres deux décès en 2020 dont l’un dans la localité de Zozo et l’autre dans la ville de Lakota, a-t-il précisé.

Pour Yao Gildas, la situation est préoccupante parce qu’il ne s’agit là que de cas qui ont été déclarés.

Le directeur départemental de la santé, Ouattara Seydou a expliqué que la rage est une maladie virale très dangereuse avant de décrire ses symptômes.

Pour prévenir la rage, les responsables sanitaires recommandent la vaccination de tous les animaux de compagnie, en l’occurrence les chiens, les chats, les singes qui sont les principaux vecteurs de la rage.

Au nom du préfet, le secrétaire général de préfecture, Djédjé Kohué Marcelin, a annoncé que très bientôt les chiens errant dans la ville et dans les villages seront abattus.

(AIP)

gy/kkf/fmo

AIP Anyama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.