Côte d’Ivoire–AIP /  Des structures étatiques et entreprises privées s’unissent pour valoriser les déchets plastiques

Abidjan, 24 sept 2020 (AIP) –  Des structures étatiques et des entreprises du secteur privé regroupés au sein de l’Association ivoirienne de valorisation des déchets plastiques (AIVdP) sont résolus à valoriser les déchets plastiques pour  la protection et le respect de l’environnement.

A cet égard, le directeur général de l’assainissement et de la salubrité, Ouattara Lanzéni a procédé, jeudi 24 septembre 2020, au lancement officiel à Abidjan, des activités de cette structure, qui compte poser des actions concrètes  pour à l’amélioration du cadre de vie des populations.

Ce sont près de 8 % de déchets plastiques sur plus de six millions de tonnes de déchets divers qui sont générés en Côte d’Ivoire chaque année, a rappelé Don Dussey, représentant le  président de l’AIVdP, le directeur général de Coca Cola Export Corporation, Rocky Findley.  » Le problème ce n’est pas le plastique, le problème c’est l’utilisation que les hommes font du plastique », a-t-il expliqué.

Selon le vice président de l’ AIVDP et directeur général de Nestlé -CI, Thomas Caso, dans sa mise en oeuvre de cette initiative,  12 agoras à savoir, des points de collecte de déchets plastiques seront crées dans le but de  collecter au minimum 200 tonnes de plastiques par an. Un projet école va sensibiliser les élèves au tri sélectif. Quant un autre projet grande distribution va mettre en place une consigne plastique dans le réseau des points de vente de PROSUMA

Ces initiatives s’inscrivent dans la stratégie de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire – Patronat ivoirien ( CGECI) pour la mise en exergue d’une économie circulaire génératrice  d’emplois,  a affirmé  le président de la commission énergie qualité hygiène sécurité et environnement de cette organisation,  Claude Koutoua.

Des entreprises membres fondateurs de l’AIVdP, entre autres, Coca Cola, Nestlé, Porsuma et Veolia ont procédé à la signature de la feuille d’adhésion.

Créée en 2019, les actions de l’AIVDP visent notamment, à l’amélioration des pratiques de gestions des déchets plastiques, l’éducation des populations au changement de comportement, la connexion de différentes organisations à des solutions pilote  et à la création d’emplois au travers de projets pilotes économiquement viables, a conclu le directeur général Thomas Caso.

(AIP)

nmfa/kam

Agness Joseph ABOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *