Côte d’Ivoire-AIP/ La population de Bondoukou sensibilisée sur les effets néfastes des punitions physiques et humiliantes

Bondoukou, 19 sept 2020 (AIP) – La population de Bondoukou, notamment les habitants du quartier Djiminisso, a été sensibilisée sur les effets néfastes des punitions physiques et humiliantes (PPH), lors d’une causerie-débat organisée le vendredi 18 septembre 2020, à l’initiative du Forum des ONG et associations d’aide à l’enfance en difficulté.

Cette séance de sensibilisation, en collaboration avec l’ONG Save the children et mise en œuvre par l’ONG Notre grenier, a rassemblé plusieurs ménages ainsi que des leaders communautaires et religieux. Elle vise à susciter le débat autour des effets néfastes des PPH sur les enfants et la prise d’une loi pour l’interdire.

Selon  le chef de projet à l’ONG Notre grenier, Adjoumani Charline, il s’agit également d’outiller la population sur les techniques de la discipline positive au quotidien comme moyen alternatif aux PPH, en améliorant les relations entre parents et enfants par le dialogue.

« Ne démissionnez pas mais enseignez à vos enfants des méthodes constructives pour mieux vous faire comprendre », a-t-elle fait savoir aux parents, ajoutant que tous les sujets tabous doivent être discutés avec l’enfant en utilisant la maîtrise de soi.

Le Forum des ONG est le Réseau ivoirien de protection, de promotion et de défense des droits de l’enfant en Côte d’Ivoire composé de 55 organisations actives. Il a pour mission de faire le suivi des droits de l’enfant par ses organisations membres à travers le plaidoyer, le renforcement des capacités, la mobilisation communautaire et la participation des enfants.

(AIP)

zaar/cmas

Agness Joseph ABOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.