Côte d’Ivoire-AIP/ Le peuple a plébiscité le Président Ouattara pour son bilan (Premier ministre)

Abidjan, 11 nov 2020 (AIP)- Le Premier ministre, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, dans une déclaration à l’entame du Conseil des ministres, mercredi 11 novembre 2020 à Abidjan, a estimé que le peuple de Côte d’Ivoire a plébiscité le Président Alassane Ouattara pour son bilan à l’issue de la présidentielle du 31 octobre 2020.

« Monsieur le président de la République, nous sommes fiers de vous et vous pouvez être fier d’avoir répondu à notre appel et à celui du peuple de Côte d’Ivoire. C’est le peuple ivoirien qui vous a plébiscité parce qu’il vous est reconnaissant pour votre bilan », a déclaré le Premier ministre.

Selon Hamed Bakayoko, les Ivoiriens ont porté nombreux leur choix sur le Président Ouattara parce qu’il a restauré la paix et la sécurité en Côte d’Ivoire, après la grave crise de 2010 qui avait provoqué plus de 3.000 morts.

Les parents d’élèves de Côte d’Ivoire l’ont choisi parce que sa politique de l’école obligatoire pour tous les enfants de six à 16 ans a permis d’atteindre un taux net de scolarisation (TNS) de 92% en 2019-2020 contre 72 % en 2011-2012.

Les paysans ivoiriens ont voté massivement M. Ouattara parce que son action a permis la revalorisation constante de leurs revenus par la perception d’au moins 60% du prix international de leurs matières premières.

Pour Hamed Bakayoko, les fonctionnaires et agents de l’Etat ont choisi à nouveau le Président parce qu’il a amélioré leurs revenus en mettant fin aux disparités constatées, au blocage des salaires en vigueur depuis 1989 tout en procédant au paiement des engagements antérieurs non respectés avant 2010.

Les jeunes de Côte d’Ivoire ont plébiscité Alassane Ouattara pour les 850 000 emplois créés dans le secteur formel, des millions d’autres dans le secteur informel depuis 2011.

Les femmes de Côte d’Ivoire ont élu M. Ouattara pour ses actions en faveur de la promotion de leur droits politiques, leur développement et leur protection, mais aussi en faveur de leur autonomisation, à travers notamment, le Fonds FAFCI, piloté par la Première Dame, Dominique Ouattara, a-t-il ajouté.
(AIP)
gak/cmas

AIP Alépé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.