Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet entreprend des médiations pour la paix entre communautés à Sakassou

Sakassou, 05 nov 2020 (AIP)- Le préfet de Sakassou, Coulibaly Gando, a entamé depuis la soirée du samedi 31 octobre 2020, une série de médiations entre les communautés Baoulé et Dioula, pour faire cesser les violences dans la localité.

Des notables de Walèbo et de deux autres communautés, des chefs de villages et de quartiers, les présidents des jeunes et des femmes ont été reçus à la résidence du préfet et au centre culturel pour parvenir à un accord de paix.

Les routes et les quelques boutiques non saccagées restent toujours fermées. Aussi, les habitants se déplacent-ils avec beaucoup de crainte et de méfiance.

Les jeunes du village de Yablassou, situé à trois kilomètres, auraient empêché le préfet d’entrer en contact avec le président de la jeunesse communale N’guessan N’goran Philippe.

Ces violences ont eu lieu dans le cadre de la présidentielle du 31 octobre 2020. Un scrutin boycotté par Henri Konan Bédié (PDCI) et Pascal Affi N’Guessan (FPI). L’élection a été remportée par le président sortant, Alassane Ouattara (RHDP), avec 94,27% des suffrages exprimés, suivi par le candidat indépendant Kouadio Konan Bertin qui a obtenu 1,99% des voix.

(AIP)

tni/dds/bsb/cmas

A. Marcel N'GBESSO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.