Côte d’Ivoire-AIP/ Le transport en commun toujours paralysé à Tiébissou

Tiébissou, 06 nov 2020 (AIP)- Les activités liées au transport en commun dans le département de Tiébissou, théâtre d’affrontements après les élections du samedi 31 octobre 2020, restent toujours bloquées, a constaté l’AIP.

Les transporteurs évitent de faire les liaisons entre les villages du département et le chef-lieu Tiébissou parce que les barrages érigés par les populations ne sont pas encore levés.

Alors que depuis la nuit du lundi au mardi, suite à la levée des  barrages sur la nationale A3 entre Yamoussoukro et Bouaké via Tiebissou, des véhicules de marchandises et des voitures particulières circulent. Ils sont appuyés par les moto-taxis qui font la ligne. Ils proposent la somme de 15 000 francs CFA pour Bouaké et 10 000 FCFA pour Yamoussoukro, par personne.

« Aucun transporteur ne veut prendre le risque de libérer un véhicule tant que la situation n’est pas claire », confie l’un des  responsables.

(AIP)

myk/bsb/cmas

AIP Anyama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.