Côte d’Ivoire-AIP/ L’Imam central de Bondo intronisé

Bondoukou, 20 sept 2020 (AIP) – Le Cheick Bamba Domba a été intronisé imam central de Bondo, localité à 60 km de Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo), samedi 19 septembre 2020, en présence des autorités administratives, religieuses et de plusieurs associations de jeunesse et de femmes de la localité.

Cette intronisation, effectuée par le représentant du Conseil supérieur des imams (COSIM),  le grand imam de Bondoukou, El Hadj Timité Ismaël, vient sceller la réconciliation et la paix entre les grandes familles de Bondo, divisées depuis plus de sept ans sur le choix d’un guide religieux qui conduira cette communauté à majorité musulmane.

Le nouvel imam a reçu les attributs liés à sa nouvelle fonction spirituelle, notamment, un chapeau rouge, un turban blanc, une canne et le saint Coran qui symbolisent la charge de la communauté musulmane sur ses épaules, la purification de son cœur et l’application de la loi islamique afin de diriger les musulmans de Bondo dans la droiture et l’intégrité.

« Je m’engagerai à faire régner désormais la paix, la réconciliation, l’entente et la concorde entre les habitants de Bondo », a fait savoir, Bamba Dombo, promettant qu’il se mettra à la disposition de la population afin d’éloigner  les germes de la division et des querelles.

Le sous-préfet de Bondo, Lancina Sekongo, a annoncé des mesures afin de pérenniser la paix dans sa circonscription. Il s’agit notamment de l’élaboration d’une charte signée par toutes les familles, la célébration, chaque 19 septembre d’une journée consacrée à la paix et à la cohésion sociale et l’érection d’un monument dédié également à la paix.

Lors de cette intronisation, parrainée par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani et le secrétaire d’Etat Siaka Ouattara,  le président de la mutuelle de Bondo, Bamba Dibila a formulé des doléances à l’endroit des autorités locales, à savoir la réhabilitation de la résidence du préfet, le reprofilage des voies, la construction d’une inspection d’enseignement primaire, d’une brigade de gendarmerie et d’un foyer polyvalent des jeunes.

(AIP)

zaar/tm

Agness Joseph ABOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.