Côte d’Ivoire-AIP/ Médias : « Une source n’est jamais innocente » en journalisme, prévient le président de l’ANP

Abidjan, 17 sept 2020 (AIP)- Le journaliste doit toujours se méfier de sa source d’information parce que celle-ci n’est « jamais innocente », a conseillé le président de l’Autorité nationale de la presse (ANP), Samba Koné, invité, jeudi 17 septembre 2020 de la 16ème Tribune de l’Agence ivoirienne de presse.

« Il faut toujours être méfiant parce qu’on ne sait pas si la personne qui vous apporte l’information le fait dans le but de vous manipuler quelle que soit cette source », a affirmé Samba Koné, interrogé à la tribune par le rédacteur en chef, Traoré Mamadou et les journalistes Tiémélé Danielle et Yao Esther.

Pour le président de l’instance de régulation de la presse, le journaliste doit toujours prendre du recul et faire preuve de « méfiance » pour ne pas prêter le flanc aux lanceurs d’alerte, organisateurs de cérémonies qui pousseraient à la révolte contre l’éthique sociale.

A son avis, le journaliste ivoirien doit encourager et anticiper le dialogue entre les acteurs de la vie sociale et politique pour ne pas être « levier ou levain de la violence » en tirant les leçons du passé récent où il était traité de relais de la haine et de la xénophobie qui ont exacerbé la crise postélectorale.

L’ANP a entrepris les démarches pour la mise en place de passerelles entre le régulateur des technologies de l’information (ARTCI), le grand public et les fournisseurs d’accès pour la régulation des réseaux sociaux, a-t-il annoncé.

Samba Koné invite le journaliste à préserver sa dignité et sa crédibilité par son professionnalisme en ne se laissant pas corrompre, « en refusant systématiquement toute rémunération », mais en exerçant sa profession selon les règles de l’art.

(AIP)

aaa/ask

A. Marcel N'GBESSO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.