Côte d’Ivoire-AIP/ PND 2021-2025 et Agenda 2030 : La société civile échange sur le renforcement de sa coopération avec l’Etat

Abidjan, 15 oct 2020 (AIP)- Les organisations de la société civile ivoirienne échange sur le renforcement du cadre de dialogue permanent et de sa coopération avec l’Etat sur l’élaboration du Plan national de développement (PND 2021-2025) et de l’Agenda 2030.

Soixante personnes en résidentiel et plus de 100 en ligne ont pris part mardi 13 et mercredi 14 octobre 2020, à Abidjan, à un atelier qui avait pour objectif général de favoriser un cadre d’échange inclusif de la société civile sur les modalités de leur participation efficace à l’élaboration du PND 2021-2025 et de l’Agenda 2030.

La séance plénière de mise en commun des conclusions des travaux en commissions a permis de noter de nombreux points majeurs dont les domaines de l’éducation, la santé, l’autonomisation de la femme, l’emploi jeune, les médias, culture, administration du territoire, défense, sécurité et protection civile, etc.

A la clôture, la présidente de l’Initiative de la société civile pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable en Côte d’Ivoire  (ISCODD-CI), Rachel Gogoua, s’est réjoui de l’engagement du gouvernement  à créer un cadre permanent de concertation Etat-Société civile d’une part, et des défis relevés par les groupes de travail au cours des travaux.

Elle a remercié les partenaires techniques et financiers dont le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et plaidé auprès du ministère du plan, l’organisation d’une rencontre afin de présenter les résultats de ladite consultation pour que ceux soient intégrés dans le projet du PND 2021-2025 « dans les meilleurs délais ».

Selon la représentante résidente du PNUD, Carol Flore-Smereczniak, les travaux sur l’engagement de la société civile  dans le processus du PND 2021-2025, constituent une étape « innovante » de l’implication active et technique  citoyenne  dans les débats  sur les priorités de développement pour les cinq prochaines années en Côte d’Ivoire.

« Il est important que la sciété civile joue son rôle de veille dans la mise en œuvre du PND 2021-2025. Nous sommes disponibles pour accompagner ce programme d’intensification  des connaissances humaines de la société  civile », a confié Mme Flore-Smereczniak, réitérant l’appui de son organisme à la société civile, par le truchement de l’ISCODD-CI, tout au long de la mise en œuvre du PND 2021-2025 et de l’Agenda 2030.

(AIP)

fmo

AIP Bangolo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.