Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des appels au calme après les heurts à M’Bahiakro

M’Bahiakro, 21 oct 2020 (AIP) – Des appels au calme ont été lancés, mardi 20 octobre 2020, par les autorités administratives de M’Bahiakro, à l’endroit des jeunes de l’opposition et ceux proches du rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), au lendemain des heurts qui les ont opposés.

Au cours d’une réunion convoquée par le préfet du département, Légré Koukougnon, avec les élus, les chefs de communautés, les forces de l’ordre, les responsables de jeunesse, et les représentants des partis politiques, après l’exposé de la situation qui prévaut dans la localité et les causes ayant entraîné les affrontements entre les deux groupes opposés, tous ont convenu qu’il est important de préserver la paix sociale.

Le préfet Légré, tout en rappelant les mesures d’interdiction de manifestations publiques prises par le gouvernement, a demandé aux hommes politiques se parler régulièrement en toute fraternité ainsi qu’à leurs militants pour dissiper les malentendus et briser le mur de la méfiance alimentée par les rumeurs.

Il a dons demandé que les barrages dressés dans la ville ainsi que sur les différentes voies soient levés pour que la vie reprenne son cours normal dans le département.

Des heurts ont éclaté lundi 19 octobre 2020 à M’Bahiakro entre les jeunes de l’opposition qui manifestaient contre le scrutin présidentiel prévu le 31 octobre et et des partisans parti au pouvoir, suite à l’appel de l’opposition à boycotter activement le scrutin.

La ville est encore sous tension avec des regroupements de jeunes visibles dans des quartiers.
(AIP)
djmzb/fmo

AIP Bangolo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.