Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 :Tchiffi Zié appelle les principaux acteurs politiques à un dialogue direct

Gagnoa, 28 sept 2020 (AIP)- A cinq semaines de la présidentielle 2020, le secrétaire permanent du forum des souverains  et leaders traditionnels d’Afrique, Tchiffi Zié Jean Gervais, a appelé les principaux acteurs politiques ivoiriens, à un ‘dialogue direct’, dimanche 27 septembre 2020, lors d’une conférence sur la paix et la cohésion sociale à Payopa (22 km Gagnoa).

« Que Ouattara, Bédié, Gbagbo et même Soro entame une discussion à l’abri de tous les regards», a plaidé Tchiffi Zié, recommandant à tous ces leaders, de se confier à dieu s’ils veulent devenir ou demeurer président, et non à la violence, car c’est dieu qui donne le pouvoir.

« Prenez le sang froid et trouvez des mécanismes pour échanger », a-t-il lancé à l’ouverture de la conférence en présence d’environ 300 chefs de villages, de cantons et villages et de communautés, venus des régions du Gôh et Lôh-Djiboua.

Selon lui, l’actuel Chef de l’Etat peut-être « disponible », mais il faut trouver les « bons mécanismes », afin qu’au nom d’une Côte d’Ivoire réconciliée, l’on ne parle plus de pro-Ouattara, pro-Bédié, pro-Gbagbo ou pro-Soro, mais seulement, une pro-Côte d’Ivoire, avec pour seul objectif de rechercher et consolider uniquement la paix.

Cette conférence a été initiée par l’Ong Challenge africain pour le renouveau des politiques économiques et de développement (Carped), en partenariat avec le Forum des souverains et leaders d’Afrique. Elle a été co-animée par Tchiffi Zié et le président du conseil d’administration du Carped, capitaine Franck Erick Koné.

Venu présider la cérémonie, le sous-préfet de Gagnoa, Soumahoro Moussa, a exhorté chacun à prendre part au scrutin du 31 octobre, à n’empêcher personne d’y être et qu’il était du devoir de l’Etat, d’assurer la sécurité de tous.

(AIP)

Dd/ask

A. Marcel N'GBESSO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.