Côte d’Ivoire-AIP/Réception des bâtiments de la maison des jeunes et des savoirs de Yopougon

Songon, 08 sept 2020 (AIP)- Le premier magistrat de la commune de Yopougon, Gilbert Kafana Koné, a réceptionné lundi 07 septembre 2020, les clés des bâtiments de la maison des jeunes et des savoirs de sa circonscription, au cours d’une cérémonie présidée le secrétaire général de l’Association internationale des maires francophones (AIMF), Beugré Mambé, par ailleurs le ministre Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, à Yopougon Niangon.

« La commune de Yopougon, à travers cette infrastructure plurifonctionnelle, envisage d’être un relais de la politique publique d’accès à la culture, aux savoirs et à la promotion de l’entrepreneuriat jeune (…) Cet établissement d’accès se veut un modèle d’infrastructure inclusive qui tient compte de toutes les couches sociales », a expliqué son maire Gilbert Kafana Koné.

Cet équipement intègre dans sa composition en plus des salles de séminaire et de conférence, une médiathèque, des salles multimédias et un incubateur d’entreprises. « Cette dernière fonction sera animée en collaboration avec le ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’emploi des Jeunes avec qui la mairie de Yopougon est en partenariat », a-t-il ajouté.

Cet espace a été réalisé grâce à un appui financier à hauteur de 220 millions francs CFA de l’Association internationale des maires francophones. Ce projet à fort impact social et communautaire vient ainsi offrir de nouvelles opportunités en matière de formation et d’emplois à la jeunesse de Yopougon.

Le représentant de la présidente de l’AIMF, Anne Hidalgo, son secrétaire général, Beugré Mambé, pour sa part, a félicité le conseil municipal de Yopougon avec à sa tête le maire Gilbert Kafana Koné pour ce chef d’œuvre qui doit être en outre, un lieu de vie et de rapprochement des communautés pour la promotion du vivre ensemble prôner par le Président de la République, Alassane Ouattara. Il a aussi invité les jeunes à surtout s’instruire et à proscrire de leurs comportements des actes de violences.

Quant au secrétaire permanent de l’AIMF, Pierre Baillet, il a souligné que l’utilité de son association est d’affirmer  son engagement pour la paix sociale, c’est-à-dire pour agir concrètement avec des projets de terrain, des projets qui assurent des services essentiels, de projets qui permettent de maintenir cette part d’humanité que chacun de nous à besoin pour vivre, pour s’équilibrer et se reconnaître. « Il ne peut avoir de marketing territorial sans référence à une culture qui rassemble  et notre utilité est aussi de faire comprendre que la réussite réclame le vivre ensemble », a-t-il soutenu.

(AIP)

tg/bsp/tm

 

Agness Joseph ABOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.