Côte d’Ivoire-AIP/ Rencontre Ouattara-Bédié: les populations de Yamoussoukro entre colère et espoir

Yamoussoukro, 12 nov 2020 (AIP) – Les populations de la ville de Yamoussoukro sont pour la plupart partagées entre colère et espoir suite à l’ouverture du dialogue entre le président de la République Alassane Ouattara et le chef de fil de l’opposition, Henri Konan Bédié.

« Pourquoi ils ont attendu tant de morts pour se parler », s’est interrogé, jeudi 12 novembre 2020, un vendeur ambulant à la grande gare de Yamoussoukro, Seydou Koné.

Pour son voisin de commerce, « on n’a plus rien à se dire. Le commandant supérieur de la gendarmerie, général Apalo, nous avait bien prévenus. Les politiciens finissent toujours par s’entendre et non par mourir ».

« On n’attendait pas mieux, et c’est le moment de discuter de tout, et de nous éviter les mésententes sur l’interprétation des lois », a déclaré Loua Fulbert, enseignant dans un établissement scolaire privé de Yamoussoukro.

Pour lui les échanges ne doivent pas durer trop longtemps, estimant que cela ressemblerait à un « deal sur le dos du peuple ».

Il souhaite pour sa part un partage du pouvoir entre pouvoir et opposition au motif que dans la crise actuelle « personne n’a tort, personne n’a raison ».

Au total Yamoussoukro souhaite ne plus vivre les heures folles vécues ces derniers jours et en appelle à « l’amour de la paix  qui sommeille en chaque ivoirien grâce à Houphouët-Boigny ».

(AIP)

gso/ask

 

Ahou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.